Laissons notre chien prendre ses courriels !

courriel-chien

Le chien déchiffre les odeurs comme pour nous un message écrit.Il renifle le sol avec grand intérêt pendant que son « promeneur » regarde l’environnement.

L’urine du chien est une riche source d’informations.

Les récepteurs olfactifs  sont d’environ 6 millions chez l’humain et parfois plus de 200 millions chez les chiens, selon la race.

Le chien, comme la plupart des mammifères, possède un organe spécial;  leVoméro-nasal.

Pour le chien, il est situé au-dessus du palais et relié à la bouche et le nez, alors que chez  l’humain et les primates il est situé sous la surface intérieure du nez et pratiquement non fonctionnel.

Comme cet organe est spécialisé dans la détection des phéromones, une zone est dédiée au traitement des informations captées par ce récepteur spécial dans le cerveau du chien.

Une activé très populaire pour les chiens est le « nosework » sport canin qui permet  au chien d’apprendre la détection d’odeur sur commande. Renifler est une occupation essentielle au bien-être de notre chien.

En promenade, le chien aime prendre connaissance des odeurs laissées par ses congénères… lire ses courriels.

« La différence majeure entre la lecture chez les chiens et chez les humains est que ces derniers ont le droit de finir l’article en entier, alors que les chiens ont souvent tout juste le temps de lire les gros titres puisque le propriétaire tire la laisse de son chien. »

Réf. : Stanley Coren – Secrets de chiens

 

Laissons donc notre chien prendre ses courriels et prendre connaissance de l’actualité !

 

Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *