Socialisation et connaissances acquises par le chiot

Après s’être développé de façon mécanique, le chiot va présenter des comportements types et d’autres très personnels en fonction des situations. La mère prend ses distances.
La socialisation est l’étape où le chiot apprend à établir des relations sociales avec son entourage animalier et humain. A la naissance, le chiot ne sait pas à quelle espèce il appartient. Il doit apprendre avec qui il peut communiquer sans danger et comment le faire pour être compris.

La socialisation

Chez le chiot cette période s’étale de trois semaines à trois mois et comprend des étapes qui recouvrent des notions fondamentales : contrôle de soi, communication, hiérarchisation, détachement…

C’est une étape très importante durant laquelle le chiot subit un apprentissage intense qui lui permettra d’être complètement intégré dans son environnement. De nombreuses définitions ont été données de cette période de socialisation. Le plus important est de comprendre que le chiot va acquérir des connaissances lui permettant d’avoir des comportements normaux face à toutes les situations de sa future vie sociale.

On comprend donc que l’absence de socialisation entraîne un comportement social complètement inadapté chez les animaux de compagnie

Les connaissances acquises par le chiot

Le système nerveux du chiot va se développer. Bien sûr, son évolution se fait anatomiquement, mais elle est également influencée par le milieu extérieur. Un chiot qui grandirait dans une pièce sans contact ne se développerait pas nerveusement correctement.

Le comportement exploratoire

C’est grâce à l’exploration que le chiot va prendre connaissance de son environnement. Le chiot sait marcher, il sait renifler, il voit… tout est donc en place pour jouer à l’explorateur. Le chiot élargit considérablement son champ d’investigation. Il voit un objet, s’approche, le renifle, le mordille et le déchiquette : C’était votre paire de chaussures toute neuve, sachez que votre chiot a suivi les étapes dans l’ordre, il est donc parfaitement équilibré ! Dès cinq semaines, le chiot s’approprie un objet et le défend en posant la patte dessus et en grognant si un chiot ou quelqu’un veut lui prendre.

Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *